Monument Mémoriel "Le Bon Pasteur"


Interview d'Elena à l'annonce du projet


Par la journaliste Agnès Farrugia

Vous venez de remporter un appel à projets international pour réaliser une sculpture monumentale en hommage au berger disparu dans les intempéries qui ont fortement touché la vallée de la Roya en octobre 2020 ? Pourquoi avoir voulu envoyer un projet ?

 

C'est un ami artiste qui m'a indiqué l'existence de cet appel à projets. Louis Dollé. Lui-même se présentait. C'est quelqu'un qui est dans le partage, et je pense qu'il savait que si je ne participe pas souvent aux appels à projets parce que je suis toujours très concentrée sur mes expositions, celui-ci me parlerait. En effet, c'est un projet qui m'a tout de suite inspirée.

 

Pourquoi dites-vous que ce projet intitulé "Le Bon Pasteur" vous a inspirée ?

 

Pour moi, un pasteur, un berger, cela fait référence à la Bible, à celui qui guide et

 

 

qui cherche à ramener les âmes égarées. "Le Bon Pasteur" à Tende aujourd'hui (et certainement depuis longtemps), c'est Paul Giordano. Un homme qui a donné sa vie pour sauver son troupeau piégé dans les intempéries d'octobre 2020 qui ont causé tellement de souffrances. C'est ce sens du sacrifice et cet amour inconditionnel pour les animaux qui m'ont inspirée, parce que cela m'a touchée, au plus profond de moi. Parce que je me sens concernée. J'aime énormément les animaux. Tous les animaux. Lors d'un séjour en Corse, alors que nous croisions en voiture un troupeau de chèvres qui traversait la route, l'une d'elles semblait apeurée. Instinctivement, je suis descendue du véhicule pour la prendre dans mes bras, comme dessiné dans mon croquis d’appel à projet. L'amour que portait Paul pour ses brebis m'a ramené à ce souvenir. Avec cette sculpture,
j'ai envie de participer, à mon niveau, à la reconstruction

 

 

de quelque chose. C'est pourquoi elle devait absolument, selon moi, représenter physiquement Paul Giordano. Montrer ce berger qu'il a toujours été, prêt, du haut de son promontoire à ramener encore des brebis égarées. Quelles qu'elles soient.

 

La sculpture sera constituée en 2 parties, un socle en schiste vert et votre bronze, un berger tenant une agneau dans ses bras avec une brebis accolée à sa jambe. Pourquoi avoir fait le choix de vous associer avec un autre artiste ? Pourquoi Charles Cermolacce?

 

J'ai toujours eu envie d'une collaboration et Charles est un artiste dont j’apprécie son travail qui est d'une grande qualité. Il utilise un matériau que j'aime beaucoup mais que je ne maîtrise pas. Et c'était important que le socle de la sculpture soit fait de cette matière, du schiste vert de Tende, issue de la vallée de la Roya, celle-là même qui a cédé sous le poids de la pluie,

 

et qui à présent sera toute puissante, avec, bien ancré en son sein, "le Bon Pasteur". Ma sculpture sera en bronze, toute aussi solide. Et mon berger regardera droit devant en direction de le col de la Roya, prêt à tout affronter, entouré de ses bêtes qu'il protège comme ses bébés. Ce sera un symbole de courage et de dévouement pastoral.

 

Comment avez-vous reçu la nouvelle ? Vous avez été choisie parmi nombre d'artistes, internationaux pour la plupart !

 

En tant que jeune artiste, je suis très touchée et je me sens très honorée que mon projet ait été retenu, qu'il devienne une œuvre publique en mémoire des victimes de la tempête Alex. Ce qui me fait également plaisir et ce qui me rend d'autant plus heureuse, c'est que ce sera une réalisation en binôme. Pour moi, c'est la parfaite illustration de ma façon de voir l'art : une histoire de partage, d'enrichissement commun.

 

Agnès Farrugia

 


Les différentes étapes de la réalisation du Mémorial


ETAPE 1 - Récupération de la Roche

Récupération à Tende du rocher, préalablement choisi, en schiste vert d’environ 2,5 tonnes. La pierre a été offerte par la famille Casini. Malgré que l’entreprise de Claude Casini a subi d’énormes dégâts lors du passage de la tempête Alex, je peux témoigner de sa patience, sa gentillesse et de l’énergie positive qu’il m’a fait ressentir.
Merci également à l’aide gracieuse de la société SM BTP Christian Bodino de Menton et à Cosimo Gallo, leur extraordinaire conducteur, qui sera chargé d’amener le rocher à Tourrettes sur Loup où il sera sculpté par Charles.

ETAPE 2 - Depôt du rocher

Mise en place du rocher à Tourrettes sur loup, l'endroit où Charles Cermolacce le sculptera.
Plus qu'une simple manœuvre technique de déchargement... de la complicité, de l'agilité, de la précision, de la concentration, de l'entraide, du partage, des rires, de l'amitié.
Merci encore à Cosimo Gallo de SM BTP C.Bodino de Menton ✨

Etape 3 - L'embase du schiste vert

Préparation avec Charles Cermolacce de l'embase de la sculpture en bronze.
Cette étape est importante car elle déterminera le positionnement du berger sur le rocher, pour former une oeuvre unique et harmonieuse.
Le bronze en épousant les formes du rocher, symbolisera l'attachement des Hommes à leur Vallée.

ETAPE 4 - A mes modèles vivants !

Observation et relevés des proportions de la brebis et de l'agneau qui serviront de modèles à ma sculpture.
Un grand merci à l'artiste photographe Ellen Teurlings (www.ellenteurlings.com) pour ce magnifique reportage photo chargé d'authenticité et de sensibilité au cœur de la "Bergerie des Courmettes" à Tourrettes sur Loup 🙏
Merci aux deux bergers Valentine Guerin et Didier Fischer pour leur accueil et à Hervé Muniere pour ses précieuses photos techniques qui m'aideront à la réalisation de mon oeuvre.

ETAPE 5 - Structure du Berger

Réalisation de la structure métallique de la sculpture
Merci à la précieuse aide de Kim Jeang Phi, société Caillard Atelier

ETAPE 6 - Les avancées de Charles

Sculpture de bas reliefs dans la roche de schiste vert issue de la Vallée de la Roya. Celle-là même qui a cédé sous le poids de la pluie, et qui à présent sera toute-puissante, avec, bien ancré en son sein, Le Bon Pasteur.

 

ETAPE 7 - Sculpture en plâtre

La structure métallique bien encrée dans son socle, des proportions calculées et bien étudiées... la sculpture en plâtre commence à prendre forme

 

ETAPE 8 - Mise en volume du berger

Les jours passent et il ne reste plus beaucoup de temps avant de devoir emmener la sculpture en fonderie pour la réalisation du bronze... le stress monte, mais il faut rester concentrée et rester pleinement connectée avec l'âme du berger.

 

ETAPE 9 - Avancées de la Sculpture

Toujours en bonne compagnie avec Ptichka.. ça avance !

 

ETAPE 10 - Textures

Après avoir passé des années à essayer de comprendre le corps humain, son anatomie, son langage... c'est une toute nouvelle approche sculpturale que j'analyse : celle du mouvement et de la texture de différents tissus épousant la gestuelle et les formes d'un corps.

ETAPE 11 - Expression du corps

Aujourd'hui, c'est à travers l’œil artistique du photographe Philippe Scherer que je vous laisse découvrir les avancées de la sculpture en plâtre du "Bon Pasteur"
Merci Philippe ✨

ETAPE 12 - Avancées de Charles

Philippe Scherer nous dévoile à travers son objectif les avancées du sculpteur Charles Cermolacce, qui met toute son énergie, sa sensibilité dans son œuvre, sur laquelle se dressera la future sculpture du berger et de ses brebis.
Merci Philippe✨

ÉTAPE 13 - Apparition du visage

Le mouvement du corps et les détails vestimentaires se précisent, un visage apparait.

 

ETAPE 14 - Détermination de l'implantation exacte du monument

Détermination de l'implantation exacte du monument de 3 mètres de haut.
Réunion avec des membres de l'Ordre National du Mérite, du Rotary Club de Menton, le maire de Tende Jean-Pierre Vassallo et ses élus, ainsi que mon associé Charles Cermolacce et le jardiner paysagiste Mathias Laufer

ETAPE 15 - L'expression

A nouveau, Philippe Scherer nous révèle, à travers ses photos, l'aspiration du Berger, dont le regard sera dirigé vers le col de Tende

 

ETAPE 16 - Finition du berger en plâtre

Dernière ligne droite avant de livrer la sculpture à la Fonderie d'Art
Encore un grand merci à Philippe Scherer qui immortalise avec passion ces moments de créativité.

ETAPE 17 - Place à la brebis !

ETAPE 18 - Les Avancées de Charles

Sculpture en bas reliefs dans la roche de schiste vert issue de la Vallée de la Roya.
Des étoiles sculptées dans la pierre en mémoire des victimes de la tempête Alex.

ETAPE 19 - Finalisation de la brebis en plâtre

Prochainement à la fonderie d'art,

 

ETAPE 20 - Depôt des sculptures à la Fonderie d'Art

Le processus du moulage nécessite une grande réflexion : Différentes parties du berger, de l'agneau et de la brebis devront être sectionnées et différentes possibilités de moulage sont étudiées.
Le moulage, effectué par Marc Massa, est réalisé en élastomère (qui prendra la forme du moindre détail de l’œuvre) et en résine fibre de verre (afin que le moule se maintienne)

ETAPE 21 - Retouches de la brebis en cire

Une sculpture en cire à été tirée suite au moulage de la sculpture en plâtre du Berger et de la Brebis.
Les retouches sur la cire consistent à recréer la matière là où se trouvent les traces du plan de joint du moule (le plan joint est le plan de coupe qui délimite les différentes parties du moule).
A ce stade là, j'en profite pour ajouter à ma création certains détails supplémentaires comme sur les chaussures ou le col de la chemise du berger par exemple.
Un grand Merci à la Photographe Ellen Teurlings qui nous transporte avec passion dans l'univers de la fonderie

ETAPE 22 - Retouches du berger en cire

ETAPE 22 - Dorure des étoiles à la feuille d'or

18 étoiles sculptées dans la roche pour les 18 disparus de la Tempête Alex.
Merci à Michel Marmin et à sa femme Monique, sa précieuse assistante, qui ont réalisé les dorures à la feuille d'or avec dextérité et délicatesse 🌷

ETAPE 23 - Fonte de Bronze

Précédemment, les sculptures en cire ont été placées dans un moule réfractaire (un cylindre en acier sert de coffrage et du plâtre réfractaire liquide enveloppe les cires préalablement placées à l’intérieur).
Le moule réfractaire durci est ensuite chauffé dans un grand four, afin d'en évacuer la cire. Ainsi le bronze en fusion prendra la place laissée par la cire. Ce procédé s'appelle "La technique de la cire perdue".
Sur ces photos, le bronze en fusion d'où se dégage une lumière ardente et flamboyante s'écoule du four au creuset puis du creuset au moule réfractaire sous l’œil attentif du fondeur Marc Massa.

ETAPE 24 - Naissance du Bon Pasteur en bronze

Après la fonte, une fois le moule réfractaire refroidi, le plâtre qui enrobait les pièces est enlevé au karcher.
Avec impatience je découvre les sculptures du berger et de la brebis en bronze.
Les alimentations qui ont permis à la cire de s'évacuer et au bronze de s'infiltrer devront être coupées, afin que je puisse commencer le travail de la ciselure.

ETAPE 25 - La ciselure

L'étape de la ciselure consiste à retoucher les sculptures brutes de fonderie et à supprimer toutes leurs aspérités.

 

ETAPE 25 - Les finitions de la ciselure

Merci au photographe Franz Chavaroche 🌷

 

ETAPE 26 - La patine

La patine, appliquée ici par les fondeurs Marc et Loïc Massa, est une oxydation accélérée du bronze. Par l'application de différents produits tamponnés sur la pièce chaude, elle permet de donner à la sculpture sa teinte définitive.
Je vous remercie encore de m’avoir accompagné et suivi durant ces 7 mois de création intense ✨
Rappel :
Inauguration et dévoilement du Mémorial à 11h30 à Tende-Vievola près de la Chapelle de La Visitation le 2 Octobre 2021.
En hommage aux 18 victimes de la tempête Alex du 2 Octobre 2020.

Inauguration du Monument Mémoriel - Samedi 2 Octobre 2021

INVITATIONS à la Cérémonie Religieuse et Officielle

Commémoration "Le Bon Pasteur" - Samedi 2 Octobre 2021

Une journée remplie d’émotions, le Monument Mémoriel enfin dévoilé.
Vous avez été si nombreux par votre présence ou par vos pensées à soutenir ce projet de mémorial qui symbolise pour moi la force de vie, le courage et le dévouement pastoral. J’espère que ce mémorial puisse nous permettre de nous recueillir en se laissant guider et protéger par « Le Bon Pasteur ».
Photos, merci à : L’ANMONM Menton, Philippe Scherer, Jean-françois Ottonello et Estelle Di Giovanni
« LE BON PASTEUR »
Œuvre de Elena Di Giovanni (Bronze) et Charles Cermolacce (Roche Schiste vert)
Chapelle de la Visitation - Tende Vievola
En hommage aux victimes de la Tempête Alex 2020

Une poésie de Michel Gouaud

 

Le bon pasteur

 

Vigile

 

Immuable

 

Eternel

 

De pierre verte

 

Comme la rivière

 

Qui a tout dévasté

 

Qui a tout arraché

 

Qui a tout emporté

 

Le berger et son troupeau

 

Qu’il a tenté de sauver

 

Et tant de vies

 

Fragiles

 

Des vies de labeur

 

Des montagnes de bonheur

 

Ne laissant que des lambeaux

 

Des ruines, des décombres

 

 

 

Le bon pasteur

 

Immobile

 

Inaltérable

 

Perpétuel

 

De bronze

 

Impassible matière

 

Qui saura résister

 

Qui saura supporter

 

Qui viendra rassurer

 

Le berger et son agneau

 

Qu’il veut voir gambader

 

Ces vies

 

Difficiles

 

Mais bâties sur l’honneur

 

Et sur les vraies valeurs

 

Qui font l’homme plus beau

 

Après les années sombres

 

 

 

Merci à nos sculpteurs

 

Eléna et Charles

 

Avec respect je parle

 

De leur immense talent

 

Qui offre force et couleur

 

D’une œuvre révélant

 

Le meilleur de l’homme

 

Le courage, la solidarité

 

L’audace, la générosité

 

La ferveur, la complicité

 

La passion, la fraternité

 

Nul ne passera devant ce berger

 

Giordano Paul

 

Sans évoquer la parabole

 

Sans marquer le respect

 

A l’homme d’abnégation

 

Sans ressentir la paix

 

Du simple citoyen

 

Et l’immense fierté

 

D’avoir vu la nation

 

Déployer les moyens

 

Pour reconstruire

 

Un avenir radieux

 

Sans jamais oublier

 

La violence des cieux

 

 

 

Sublime hommage

 

Aux hommes de courage

 

Ce mémorial

 

Est aussi un signal

 

Un signal d’alerte

 

Une opportunité

 

Une dernière chance

 

Qui nous est offerte

 

Celle de retrouver le chemin de la raison
De faire rimer humanité avec fraternité

 

D’échanger la vanité

 

Contre la pérennité

 

L’homme, dans sa course aux biens matériels

 

A cru dominer la nature

 

Balayant les schémas

 

Il a dépassé la mesure

 

Jusqu’à détraquer le climat

 

Jusqu’à déclencher les foudres du ciel

 

Faisant peser sur l’humanité

 

Un avenir d’obscurité

 

 

 

Il en a oublié l’essentiel

 

Le ruisseau qui murmure

 

Le bonheur que procure

 

Le regard de l’agneau

 

Que le berger rassure

 

 

 

Un regard dirigé vers le col de Tende

 

 Où d’autres aventures l’attendent

 

Ce col qui permet le passage

 

Entre l’Italie et la France

 

 

 

Pour porter le message

 

De cette prise de conscience

 

 

 

Le bon berger

 

Montre le chemin

 

Qui mène vers l’espoir

 

D’un monde de raison

 

Qui aurait compris la leçon

 

Et se tendrait la main

 

Pour changer

 

Non le cours des rivières

 

Mais celui de l’histoire.

 

Michel Gouaud